thumbr

 

On ne sait pas vraiment encore ce que nous réserve Google avec la révision « Pigeon » de son algorithme (Pour une fois cela a du sens, cf. infra.) mais, d’après les retours des spécialistes du référencement des pays dans lesquels il a été lancé, ce n’est pas à l’avantage des commerçants indépendants.

Ce nouvel algorithme lancé au États-Unis le 24 Juillet 2015 vise en particulier l’affichage des recherches locales. C’est à dire des recherches dans qui se rapportent à une localisation comme « restaurant asiatique à paris » ou « resto gastronomique rennes ». Malgré le peu d’informations divulguées, l’affichages des réponses semble prendre en compte plus de fonctionnalités comme le Knowledge Graph, les corrections orthographique ou les synonymes.

Si rien n’a été officiellement publié, Barry Schwartz (searchengineland.com) a pu collecter quelques détails en toute indiscrétion. Ce nouveau moteur aurait principalement une incidence sur les résultats de Google Maps (et de son petit encart dans une recherche classique) en améliorant « les paramètres de classement selon la distance et la géolocalisation ».

Les conséquences observées ne sont pas bonnes pour les indépendants. En effet, il semblerait que Google favorise les annuaires, les marques fortes et limites le périmètre de recherche. Ainsi, pour une recherche de restaurant, l’internaute se verra proposer : Yelp, La Fourchette… (et, peut-être bientôt LeBonrepas.com, mais ça ne dépend que de vous ;-)) et les établissements de centre-ville pour une recherche globale sur une ville. Donc, si vous n’êtes pas sur un annuaire et pas dans l’hyper centre de votre ville, vous aurez très peu de chances d’apparaître dans les résultats d’une requête du genre : « Restaurant maville » d’autant plus que le nombre de résultats affichés par le module Google Maps semble avoir rétréci.

Cela ne fait que confirmer ce que l’on ne cesse de vous répéter : on est dans l’ère des annuaires ! Et, ce n’est pas près de changer. Les annuaires que met Google en avant sont ses plus gros clients… Et comme toujours in fine, c’est vous, les petits indépendants qui êtes les « Pigeons » !

Cependant, soyons honnêtes. Il est logique que Google redirige les internautes vers des sites où l’information est bien organisée au lieu de parcourir 10 pages de Google… Google n’arrivera jamais à faire mieux qu’un annuaire avec des personnes derrières qui s’assure de la véracité des informations et les classent.

Donc, si vous ne voulez pas être dépendants d’intermédiaires toujours plus puissants sur la toile ; fédérez-vous pour créer votre annuaire et imposer votre marque de distribution équitable : LeBonrepas.com !

Pour adhérer : adhesion.lebonrepas.com

Sources : searchengineland.com

 

Google vous prend pour des pigeons !

Post navigation


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *